Oral - Amandine SANDOVAL

Vers un pansement intelligent pour la détection de l’inflammation

A+ A- Aa
Partager cette page :

Vers un pansement intelligent pour la détection de l’inflammation

Mots clés : pansement intelligent, inflammation, RFID

Résumé :
La prise en charge des plaies reste un domaine thérapeutique diversifié et complexe ; notamment à cause de la très grande variété de blessure et de leur niveau d’infection.
A côté de l’aspect traitement et du développement de pansements « actifs », qui sont capables de délivrer localement la molécule d’un médicament, un enjeu important reste le diagnostic de l’état de la plaie.

Ainsi, un pansement « intelligent » capable de communiquer serait une aide précieuse pour le personnel médical afin de l’informer sur la nécessité de changer le pansement ou d’appliquer les soins nécessaires au sein de la plaie.

Les dispositifs existants sont limités et certains nécessitent d’enlever le pansement pour pouvoir observer la plaie ou faire un prélèvement, ce qui peut endommager la peau qui était en train de cicatriser, et entraine une mauvaise guérison.

Dans ma thèse, je présente une approche différente qui est basée sur l’utilisation d’une technologie « sans fil » : la technologie RFID passive (RadioFrequency IDentification). Elle est dotée d’un capteur (RFID-Capteur) qui va me permettre d’interroger à distance le pansement (et donc de ne pas l’enlever !) pour pouvoir recueillir des informations tout en circulant à quelques mètres du patient.

Pour valider la preuve de concept d’un pansement intelligent interactif, je travaille sur la détection d’enzymes que l’on trouve au sein des plaies infectées ou associées à une inflammation anormale.

Amandine SANDOVAL, Gilles SUBRA, Brice SORLI, Ahmad MEHDI
Institut des Biomolécules Max Mousseron (IBMM), UMR 5247 CNRS, Université de Montpellier, Montpellier
amandine.sandoval@umontpellier.fr

Partager cette page :

Mise à jour le 6 novembre 2020