Arnaud Dannfald

A+ A- Aa
Partager cette page :

Arnaud Dannfald - Trésorier

Trésorier Bio: J’ai débuté mes études avec une licence de Biologie à l’Université de Bordeaux, où j’ai préféré me spécialiser dans l’étude de plantes plutôt que de souris (je n’étais pas très à l’aise avec leur sacrifice), j’ai continué avec un master de biologie moléculaire végétale international au cours duquel j’ai passé un an à Santiago du Chili. J’étudie donc la biologie végétale depuis plus de 5 ans, mais malgré cela, je ne sais toujours pas faire la différence entre les différentes variétés de choux (sauf le chou-fleur celui-là sent tellement fort que c’est impossible de se tromper) ! À présent, je réalise un doctorat en biologie végétale moléculaire au LGDP (Laboratoire Génome et Développement des Plantes) à l’Université de Perpignan. Je suis aussi le trésorier de l’UPVDOC, au sein de laquelle on vise (malgré le covid) à établir une dynamique au sein des doctorants et de la faculté !


Thèse: Caractérisation des variations des marques épitranscriptomiques au sein de populations naturelles et étude des variations des modifications des ARNt en réponses à différents régimes de stress thermiques chez Arabidopsis thaliana.

Le titre de mon sujet peut faire très peur (il ressort beaucoup mieux en anglais…) mais pour faire plus simple, j’étudie l’adaptation et l’acclimatation des plantes à la chaleur (dans le contexte du changement climatique) en me concentrant sur de petites molécules qui se fixent sur l’ARN (cette molécule maintenant célèbre grâce au Covid). On a découvert récemment que les conditions environnementales (comme la chaleur exemple) peuvent vont modifier la fixation de ces petites molécules. Or, leur présence ou absence vont influencer la régulation des gènes permettant à la plante de s’adapter, par exemple à une vague de chaleur.

 
Partager cette page :

Mise à jour le 2 juin 2021